Ecoutez cette histoire

" Il est des voyages dont la destination se révèle quand on l'atteint "






" Toute histoire commence par une rencontre.

Pourtant si l'histoire se répète,

c'est de coup de cœur en coup de cœur qu'elle se renouvelle."




Dans les années 60, les parents de Joëlle, expatriés d'Afrique du Nord, ont choisi une terre sincère pour refuge, ce petit coin d'Ardèche. Dans le même temps une renarde creuse son terrier sous les fondations de la maison.


Dans l'intimité, ils l'ont surnommé "La Renardière", tel le voyageur aspirant au repos du corps et de l'âme, qui baptise en secret son refuge.

Raymonde, institutrice, et Antonin, météorologue, se sont pris d'affection pour le Sud-Ardèche, territoire sauvage et baigné de soleil, en écho avec leur terre natale.

Leur fille Joëlle avait 7 ans quand elle a quitté le Hoggar et découvert l’Ardèche.

C'est l'occasion pour cette petite fille du désert, de quitter l'univers du Feu et de partir à la rencontre de celui de l'Eau, avec la rivière Ardèche où elle apprend à nager.

Le Domaine a bénéficié des passions d'Antonin pour les oiseaux et les arbres.

Avec le soutien de sa femme, il a préparé cette terre, en plantant des espèces cosmopolites.

Les cèdres bleus, atlas, tilleuls et cyprès ont dessiné les contours des volières pour les oiseaux tropicaux.


Ensemble, ils ont semé, sans le savoir, la graine du futur Domaine en Terre Happy, sur la terre de naissance du grand-père maternel de Joëlle.




" A la croisée des chemins, l'Histoire lie la Terre et les Hommes et lui donne du relief. "


A la mort d'Antonin, il s'en est fallu de peu que le domaine, porté par ses rêves, finisse entre les mains de promoteurs immobiliers. Ceux-ci, fortement intéressés par la richesse du lieu l'avaient surnommé "Les Jardins d'Antonin".

Retrouvant le droit de rêver aux moyens de leur propre bonheur, Joëlle et sa maman ont choisi avec persévérance, d’alléger l'histoire familiale. Elles ont opéré en elles un travail de réconciliation avec le lieu, notamment grâce à l’harmonisation par les sons.

C'est ainsi que Joëlle a utilisé ses compétences pour soigner son Jardin intérieur, alors que son père la destinait à être pépiniériste.

Elle a parallèlement développé une activité artisanale rurale "L'Hirondelle" de fabrication et transformation de fleurs en savons, bougies et gelées.


Aux termes de ce travail quotidien, "La Renardière" a, officiellement, été baptisée "Au Bonheur de Vivre", en 2006, ouvrant la porte à de nouveaux possibles.


120 rosiers ont été planté, et avec eux les prémisses des gîtes dans la perspective d'accueillir des stagiaires.



" La suite d’une histoire tient parfois à une étincelle... qui a besoin de bois pour entretenir le Feu sacré."



Ce fut la rencontre avec Etienne, un petit savoyard joyeux et dynamique, qui a tout quitté en 5 jours pour venir vivre en Ardèche, touché par la flèche de l'Amour.

Si la grâce de l’Évidence est un puissant moteur d'action, il doit avouer qu'au bout de 6 mois il se demandait ce qu'il faisait là !


Originaire d'une région où l'eau de montagne abreuve généreusement la nature, Etienne a grandi auprès d'un torrent, nourri de l’élément Eau, et apprivoisé le vent et ses thermiques en devenant moniteur de parapente.


A son arrivée en Ardèche, le choc thermique dû à la différence de climat et de végétation l'ont poussé à remettre en question son élan.


D'un naturel confiant, il a su rester en contact avec son Feu intérieur et l'Appel du cœur. Son enthousiasme, propice à créer des interactions sociales joyeuses, a pris le relais et lui a permis d'apprivoiser cet univers en apparence rude et sec. Et faisant confiance à son esprit d'aventure, il a suivi "sa fée des bois" dans la magie de son monde, apportant avec lui un surprenant mélange de force et de douceur.


Certain d'être sur la même longueur d'onde, il a affirmé sa réalité intérieure, structurant dans le même temps le projet des cabanes et le développement de son activité ostéopathique.


 De tourments en tournants, 3 cabanes ont fleuri,

et avec elles le concept de bien-être en Terre Happy. 



"Et puisqu'il faut "bien" vivre dans le monde des hommes ...


... c'est tout naturellement qu'est né, en 2009, Natura Fenghsui, une boutique de vente en ligne de produits Fengshui et d'harmonisations de lieux de vie.

La présence, en apparence insolite de cette boutique Déco-Zen, est désormais entre les mains de Véronique.


Elle est pour nous, le symbole du trait d'union avec le Domaine en Terre happy "nouvellement nouveau."

Cet outil de diffusion de nos perceptions sensibles a permis de rencontrer Eric Defrenne, de Jolie Terre, en 2010.


Autre rencontre, autre histoire qui donna corps au concept insolite des éco-gîtes.